Page d'accueilCommunesSt Marcouf

Saint Marcouf de l’Isle

La commune de Saint-Marcouf de l’Isle, autrefois Nanteuil, s’étend sur 1330 hectares.
Les 334 habitants s’appellent : les Marculfiens.

Au VIe siècle, Marcouf né à Bayeux, eut pour mission d’évangéliser le Cotentin. Il alla demander un terrain au roi de France, Childebert, pour y construire un monastère. Le monarque lui fit don de la terre de Nanteuil. Trois cent ans plus tard, ce monastère fut ravagé par les Normands vers 900.
Les miracles et guérisons nombreuses, les pèlerinages perdurèrent en hommage à Saint-Marcouf invoqué pour guérir les écrouelles.

L’abbaye ne fut pas reconstruite, d’abord une chapelle, puis l’église actuelle fut érigée à cet endroit. Elle est classée Monument Historique dans son ensemble.
En partie romane, les voûtes du choeur et de la nef ont été refaites après la guerre de cent ans, dans le style flamboyant. Au cours des siècles, elle a subi de nombreuses dégradations.
La tour latérale au sud appartient à deux époques. La partie inférieure révèle le XIIe et XVe siècle.
Le portail principal date du XIIIe siècle.

La crypte romane est classée Monument Historique depuis 1906. Elle est datée du XIe et XIIe siècle. Rebâtie sur les ruines de l’ancienne abbaye, l’accès se fait par un petit escalier situé dans la chapelle Sud. La voûte est circulaire et divisée en quatre compartiments, dont chaque extrémité tombe sur quatre piliers qui occupent le point central.
Une statue en pierre de Saint-Marcouf en costume d’abbé, est placée contre le mur.

Des pèlerins viennent encore régulièrement puiser de l’eau à la fontaine Saint-Marcouf, située en contrebas, à une centaine de mètres de l’église. Elle offre l’aspect d’une maison, avec un toit en pierre. Très endommagée au cours des bombardements de 1944, elle fût restaurée au cours de la reconstruction du village.

Plusieurs fermes manoirs typiques du Cotentin, puis les marais agrémentés de petits ponts romains, laissent découvrir l’église Notre-Dame de Bon secours, où un pèlerinage annuel a lieu, ainsi que la bénédiction de la mer et des bateaux.

Le tourisme : résidences secondaires, gîtes, camping.Loisirs divers : plage, baignade, pêche, planche à voile.
Randonnées découvertes : au travers des marais, paysages divers, faune et flore.

Au large, on aperçoit les îles Duolimones, don du roi Childebert à Marcouf qui leur donna son nom, les îles Saint- Marcouf. Elles furent occupées par les Anglais de 1793 à 1802. La France en reprit possession après le traité d’Amiens et y fit construire des ouvrages de défense, un fort y fut construit en 1810.

Les batteries de Crisbecq : musée ouvert au public
Elément fort du mur de l’atlantique sur la côte Est du Cotentin

La commune de Saint Marcouf de l’Isle ayant subi les bombardements de 1944, fût une des plus sinistrées du département, faisant de nombreuses victimes civiles, et laissant un grand nombre de maisons en ruine.


Version imprimable

Office de Tourisme de Montebourg - 02334115732 place charles de gaulle 50310 Montebourg